Le Kihon Sutemi Sandan (littéralement base, sacrifice) est un ensemble de 6 techniques de sacrifice de la verticalité pour entraîner la chute de son adversaire.

La pratique des Sutemi est une particularité de l’Aïkibudo en hommage à Minoru MOCHIZUKI Senseï dans sa pratique du Judo.

Les  sutemi se font  de manière  fluide, et dans la  dynamique  de l’attaque. Seme est maintenu en  déséquilibre  pour nous  permettre d’aller au sol et de s’appuyer sur lui pour contrôler le sacrifice de notre verticalité.

Les sutemi nécessitent une concentration pour garantir l’intégrité physique de son partenaire dans son exécution.  

En étude, les techniques sont pratiquées sur l’attaque Choku Tsuki, coup de poing de face, au niveau de l’abdomen.

Présentation du Kihon au jury

Tori est à droite du jury et Seme à gauche du jury.

  • Les partenaires se tournent à 45° pour saluer le jury ;
  • Puis se font face pour se saluer ;
  • Les partenaires avancent en garde pour être à distance d’attaque ;
  • Seme commence en attaquant Tsuki Chudan à droite puis à gauche ;
  • TORI effectue la première  technique à droite et à gauche ;
  • Puis inversion des rôles  pour la première technique, ainsi de suite jusqu’à la sixième technique ;
  • Pour la fermeture du Kihon les deux partenaires reculent se saluent et se tournent vers le jury à 45° pour le saluer.

Kubi Otoshi Sutemi

Poussée sur le coup sur placement intérieur

  • Le poignet de Seme (qui fait office de butée) est bloqué par le bras en dessous de l’aisselle.
  • La main se place derrière le cou (Kubi) pour aider à la traction
  • Placement à environ 45°intérieur à adapter en fonction de la réaction (position) du partenaire.
  • Traction & descente en tirant avec le corps sur la gauche.
  • Placement à environ 45°intérieur à adapter en fonction de la réaction (position) du partenaire.
  • Traction & descente en direction du sol
  • Chute à 45°gauche environ dans le cas présent.

Hazu Oshi Sutemi

Poussée sur l’abdomen sur placement intérieur

  • Le poignet de Seme (qui fait office de butée) est bloqué par le bras en dessous de l’aisselle.
  • La main se place au niveau du flanc pour une poussée.
  • Le corps et le bras gauche tirent tandis que le bras droit pousse.
  • Entrée 45°intérieure.
  • Chute à 45°gauche Mae Ukemi dans le cas présent.

Harite Sutemi

Poussée de la paume de la main à hauteur du visage sur placement intérieur

  • Le bras bloque la main de Seme. La main est coincée et aide à la traction.
  • Kamae : Hidari Kamae pour Tori et Seme & Ai Hanmi No Kamae
  • La main se place au niveau de la joue pour pousser l’arête de la mâchoire sert de support.
  • Entrée est à environ 90° ensuite placement de la jambe en descendant perpendiculairement et pousser sur le côté.
  • Déséquilibre sur le côté provoquant une chute Yoko Ukemi un peu enroulée.

Hiji Kake Sutemi

Crochetage du coude sur placement extérieur

  • O Irimi & Nagashi pour esquiver le Tsuki et faire pivoter le partenaire bras dessous.
  • Crochetage avec l’avant bras gauche au niveau du coude et maintien de la main du partenaire avec la main droite.
  • Tirer dans le sens de l’épaule du partenaire et ouvrir le bassin pour le déséquilibrer.
  • Chute Mae Ukemi 45° à droite pour le cas présent.

Soto Waki Tori Sutemi

Prendre sur le côté sur placement extérieur, O Irimi & Nagashi

  • O Irimi & Nagashi pour esquiver le Tsuki et faire pivoter le partenaire.
  • La main gauche tient le col.
  • Le bras droit contrôle le bras de Seme.
  • Tirer sur l’extérieur dans le sens de l’épaule.
  • Ouverture de la jambe et du bassin en continuant la traction en direction de l’épaule en descendant.
  • Chute Mae Ukemi 45° à droite pour le cas présent

Ude Tomoe Sutemi

Roue autour du bras sur placement extérieur

  • O Irimi & Nagashi pour esquiver le Tsuki et faire pivoter le partenaire.
  • La main gauche vers le col et le bras droit contrôle le bras de Seme.
  • La main droite se place au niveau de l’abdomen pour pousser.
  • La tête s’enroule autour du bras
  • Chute Mae Ukemi à droite dans le cas présent.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •