Deux termes sont proposés pour désigner l’enseignement des techniques de sabre depuis le fourreau : le iaidō et le iaijutsu.

Si, en règle générale, le terme iaidō est logiquement préféré pour l’usage courant dans la mesure où, aujourd’hui, toutes les pratiques ont la vocation du  (de l’épanouissement personnel), la connaissance de cette notion jutsu est essentielle pour la bonne compréhension des écoles historiques, ou koryū pétris par essence de cette notion.

Pratiquer Musō shinden ryū (école de iadō) avec l’esprit jutsu n’a pas plus de sens qu’exécuter des katas de Katori shinto ryū (école de iai-jutsu) sans l’idée jutsu, composante essentielle de cette école, leurs katas spécifiques perdant alors une bonne partie de leur substance technique et historique.

Le iaidō (de dō, michi, « voie ») insiste sur la fluidité et la justesse du mouvement.

Le iaijutsu (de jutsu, « technique ») met l’accent sur la vitesse et le réalisme de la coupe.

Respecter ces notions dans la pratique provoque des gestes, des saisies de sabre et des attentions différentes. Le  privilégie fluidité, esthétique, sobriété, le jutsu justesse et efficacité.

De nos jours, la plupart des enseignants admettent cette distinction tout en lui reconnaissant peu de pertinence, car jutsu implique la notion d’efficacité martiale (se débarrasser au plus vite de son ennemi).

Enfin, ces koryū, ou écoles anciennes, respectueuses de la tradition et la transmission historique, nomment elles-mêmes leur pratique iai jutsu. De telles résiliences de tradition jutsu qui ne font aucune concession à une quelconque modernité constituent un des principaux dénominateurs communs des budō.

Les Omote no Iaïjutsu, Suwary Iaï

  • Kusanagi no Ken
  • Nuki Tsuke no Ken
  • Nuki Uchi no Ken
  • Uken
  • Saken
  • Happoken

Les Gokui no Iaïjutsu, Suwary Iaï

  • Kumo Giri no Tachi
  • Hangetsu no Tachi
  • Mui Ichi no Ken
  • Mu Ni no ken
  • Seigan no Ken

Les Battojutsu, Tachi Iaï

  • Yuki Ai Gyaku Nuki no Tachi
  • Zengo Chidori no Tachi
  • Yuki Ai Migi Chidori no Tachi
  • Gyaku Nuki no Tachi
  • Nuki Uchi no Tachi
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •