L’école Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu enseigne trois kiaï:

  • AI, préparation
  • IAE, détermination
  • TO, finale

Kiai est un terme japonais, utilisé dans les budo. Il est composé des kanji

  • 気, qui se lit « ki » , et désigne l’énergie interne, l’âme, l’esprit, la volonté…
  • 合, qui se lit « ai » (contraction de « awasu »), réunir.

Le Kiaï est un cri particulier : l’air est bloqué au niveau de la gorge ou de la glotte par la contraction des muscles. Anatomiquement, ce mouvement, s’il est bien contrôlé, peut provoquer la contraction simultanée de la plupart des muscles du torse et de l’abdomen, ce qui peut amortir les coups reçus par le pratiquant.

La maîtrise du kiai, le kiaijutsu, demande une bonne connaissance et un bon contrôle de l’appareil respiratoire et des muscles de l’abdomen. Le kiaijutsu développe donc la force, la durée et la maîtrise de la respiration.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •