L’étiquette est indispensable dans tous les arts martiaux. Le pratiquant doit démontrer le « salut » traditionnel avec le Iaïto.

Vous trouverez la nomenclature du sabre ici.

Premier salut (début de l’exercice)

  • Partir de la position debout, le talon du pied droit dans l’arche du pied gauche, le torse légèrement tourné vers la gauche ;
  • Dans cette position, le Iaïto est tenu à la verticale en avant du corps, à 45 degrés, la main droite est placée sous la Saya à la hauteur de la Tsuba. Le pouce et l’index entourent la Tsuba et les trois autres doigts entourent la Saya. La main gauche est placée au niveau du Mono Uchi, les doigts sont droits et collés. La distance du corps au Iaïto est de 10 cm environ ;
  • Avancez de trois pas en débutant par la droite ;
  • Le pied droit en avant, déposez le genou gauche au sol et déplacez légèrement le pied droit vers la droite ;
  • Placez le Iaïto horizontalement en avant au niveau des épaules et saluez ;
  • Placer le Iaïto à la verticale, le Kojiri (la pointe du Saya) au sol ;
  • Avec la main gauche, saisissez la Sageo et lissez-la jusqu’au bout en gardant l’extrémité dans la main, puis repliez-la trois fois ;
  • Placez la Sageo regroupée près de la Tsuba et retenez-la avec les doigts de la main droite ;
  • Avec la main gauche, ajustez votre Obi (ceinture) afin de ménager un espace pour y insérer le Iaïto ;
  • Le Iaïto toujours en position verticale, saisissez la Saya au niveau du Mono Uchi avec la main gauche et guidez le Kojiri vers le trou préparé dans le Obi ;
  • Placez la main gauche au niveau de la Tsuba, le pouce sur la Tsuba, la main droite revient se placer à plat sur l’intérieur de la cuisse droite ;
  • Amenez la Tsuka au niveau de votre menton puis étendez le bras vers l’avant et sur votre gauche (le bras doit être complètement déplié) ;
  • Ramenez la Tsuka au niveau de votre menton puis étendez votre bras vers l’avant et sur votre gauche une deuxième fois ;
  • Placez le Iaïto au niveau normal (la Kashira devrait être devant au centre de votre corps au niveau du noeud de votre Obi) dans le Obi puis avec la main droite, agrippez la Saya au niveau de la Tsuba et saisissez la Sageo avec la main gauche ;
  • Défilez jusqu’au bout en laissant tomber le cordon entre votre corps et la Saya. Étant placé en arrière de la Saya, agrippez le bout de la Sageo et placez-le (en avant gauche) sous votre Obi. Demeurez en position Iaï-Goshi (position basse, agenouillé et accroupi sur les talons, orteils pliés).

Deuxième salut (fin de l’exercice)

  • De la position debout, le talon du pied droit dans l’arche du pied gauche, le torse légèrement tourné vers la gauche, détachez le bout de la Sageo sous votre Obi et tirez vers votre arrière en le laissant tomber entre la Saya et votre corps ;
  • De votre main droite, saisissez la Saya au niveau de la Tsuba et placez votre main gauche par dessus la Saya en vous assurant d’avoir la Sageo entre la Saya et votre main ;
  • Sortez votre Saya avec la main droite et laissez-la glisser entre votre main gauche jusqu’au début du Mono Uchi ;
  • À ce point la main gauche se ferme sur la Saya et dans cette position, le Iaïto est tenu à la verticale en position 45 degrés devant le corps, la main droite sous la Saya à la hauteur du Tsuba ;
  • Le pouce et l’index entourent la Tsuba et les trois autres entourent la Saya. La main gauche au niveau du Mono Uchi, les doigts droits et collés. La distance du corps au Iaïto est de 10 cm environ ;
  • Avancez de trois pas en débutant par la droite. Le pied droit en avant, déposez le genou gauche au sol et déplacez légèrement le pied droit vers la droite ;
  • Placez le Iaïto horizontalement en avant au niveau des épaules et saluez ;
  • Replacez le Iaïto en position verticale, à 45 degrés, puis relevez-vous ;
  • Quittez le tatami en marche arrière, en commençant par reculer le pied droit.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •